1103 NOUVELLES sur les MEDICAMENTS et la SANTE - Mars 2011

Les données sur la santé montrent pourquoi il faut agir

57 pays ont une grave pénurie de personnel médical. Dans les régions les plus touchées, il y a moins de 1 médecin pour 33.000 habitants! En France, la densité est de 1 médecin pour 300 habitants. Moins de 10 dollars par an et par habitant sont consacrées à la santé. C'est 300 fois moins que ce qui est dépensé en France. Les dépenses de santé représentent 16% du budget total des pays développés, contre seulement 4% dans les pays en développement.

Read more...

 

L’ETHIOPIE - Réduire le risque de tuberculose
à Addis-Abeba


Des responsables de la santé à Addis-Abeba, sont préoccupés par la propagation de la tuberculose dans des endroits bondés de la ville tels que des réseaux de transport public, ainsi que dans les  «maisons satellite», où d’ardents fans viennent regarder à la télévision le football anglais et espagnol. Maintenant les stations de télévision et de radio de la ville montrent fréquemment des publicités incitant les gens qui ont une toux qui dure plus de deux semaines à demander le test et le traitement pour la tuberculose. De nombreux véhicules de transport public montrent aussi des messages encourageant les passagers à garder les fenêtres ouvertes pour réduire les risques.

Article en anglais http://www.plusnews.org/report.aspx?Reportid=92271

 

Liste de l'OMS des médicaments essentiels

Dark Green coutries with an essencial Medicines list

Les médicaments essentiels sont des médicaments qui satisfont les besoins prioritaires des soins de santé d'une population. Les critères du choix sont : la prévalence des maladies, les preuves d'efficacité, la sécurité et le rapport coût-efficacité. Les médicaments essentiels sont prévus dans le fonctionnement des systèmes de santé pour être disponibles à tout moment, en quantité suffisante, dans la forme pharmaceutique appropriée, avec une qualité garantie, et à des prix que des individus et des communautés peuvent se permettre.

http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs325/fr/index.html

Vous pouvez trouver la liste des médicaments essentiels pour différents pays en cliquant sur le pays dans la page: 

http://www.remed.org/RDC_liste_des_medicaments_essentiels.pdf

 

Forte augmentation des prix des médicaments malgré des essais financés par l'État

L'article montre comment un médicament après avoir été produit dans les pharmacies et testé avec de l'argent fédéral des Etats Unis, a été repris par une société pharmaceutique et homologué par la FDA. De ce fait le prix augmente de 100 fois! Maintenant, il est presque impossible pour le personnel de soins de santé de l'utiliser. Le coût pour la société qui le produit est seulement le coût de fabrication (ce qui était aussi le même pour les pharmacies qui le produisait) et la redevance. Parce qu'il a été approuvé, les pharmacies ne peuvent plus le fabriquer.

Article en anglais : http://healthpolicyandreform.nejm.org
/?p=13971&query=home

 

Résolution de l'ONU sur la santé mondiale

Le 9 Décembre l'Assemblée générale de l’ONU a adopté la résolution A/65/L.27 sur la question de la santé mondiale et la politique étrangère. La résolution a été adoptée à la suite des présentations par le Brésil, qui représentait le groupe des pays qui composent « l'initiative de la santé mondiale et la politique étrangère » (Brésil, France, Indonésie, Norvège, Sénégal, Afrique du Sud et la Thaïlande), la Belgique, représentant l'UE, l'Inde, représentant les pays d'Asie, le Vietnam, s'exprimant au nom des Etats membres de l'ASEAN, la Suisse, les Etats-Unis, le Japon, l'Australie et le Saint-Siège.

http://www.un.org/ga/search/view_doc.asp?symbol=
A/65/L.27&referer=http://www.un.org/Docs/journal/
Fr/latestf.pdf&Lang=F

Un commentaire sur la résolution par état membre (fourni par Global Health Europe) seulement en anglais http://tinyurl.com/4b6p4v3

 

 

Le rôle de l’OMS pour arrêter des médicaments de mauvaise qualité


Le rôle de l'Organisation mondiale de la santé dans la sécurité, la qualité et l'efficacité des produits médicaux est à l'examen par les Etats membres et les parties prenantes. En particulier, l'accent est mis sur trois aspects : le rôle de l'OMS dans la prévention et le contrôle des produits médicaux de qualité compromise ; les relations de l'organisation avec le groupe de travail international contre les produits contrefaits ; et les soupçons que le groupe de travail sur la protection des droits de propriété intellectuelle se concentre sur la protection des droits de propriété intellectuelle plutôt que sur les questions de santé publique.

Article complet en anglais: http://www.ip-watch.org/
weblog/?p=14614&utm_source=weekly&utm_medium=
email&utm_campaign=alerts

 

Des agences des Nations Unies proposent des mécanismes pour réduire les coûts des médicaments

Trois agences des Nations Unies, l'Organisation mondiale de la Santé, le Programme des Nations Unies pour le développement, et l'ONUSIDA, ont uni leurs efforts pour expliquer, dans une mémoire les flexibilités durement acquises par rapport aux règles internationales de propriété intellectuelle (IP). L'objectif est d'améliorer l'accès aux traitements de VIH/SIDA, dans le climat économique actuel qui compromet les plus abordables des médicaments nécessaires.
En 1994, l’Accord sur les aspects des droits de propriété intellectuelle (ADPIC) de Organisation mondiale du commerce (OMC) a établit un système fort d'application de la Propriété Intellectuelle (PI). Les négociateurs de cette époque ont élaboré une série d'exceptions et de limitations dites «flexibilités» que les pays moins développés pourraient utiliser pour atténuer les éventuels impacts négatifs de l'application stricte des règles de la PI, afin d'assurer qu'ils conservent la capacité de prendre des mesures dans l’intérêt de leur santé publique.

http://www.unaids.org/fr/resources/presscentre/
pressreleaseandstatementarchive/2010/december/
20101209pstrips/

Go back