NOUVELLES d'AEFJN SUR LES MÉDICAMENTS ET LA SANTÉ - Janvier 2013

 

Les pays les moins avancés dispensés de délivrer
des brevets?



Pour respecter les besoins et impératifs spéciaux des pays les moins avancés (PMA), lorsque en 2003 l'Accord sur les ADPIC de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) est entré en vigueur, les PMA ont bénéficié d'une exonération de 10 ans sur leur obligation d'accorder des droits de propriété intellectuelle, tels que les brevets sur les médicaments. Comme l'exemption se termine en Juillet 2013, Haïti au nom des PMA, a demandé de prolonger la durée de l'exonération jusqu'à ce que le pays cesse d'être un PMA. Cela peut avoir un impact sur l'accès aux médicaments génériques pour les pays les moins avancés.

 

L'Inde se prépare à fournir gratuitement des médicaments génériques

Des politiques qui concernent l'accès aux médicaments et aux soins de santé universels sont en train de changer en Inde. En 2011, l'État du Rajasthan a commencé à fournir gratuitement des médicaments génériques à ses 68 millions d'habitants à fin de finir avec la manipulation des prix organisée par des médecins, des pharmacies privées et des fabricants. Ce programme prétend être un programme pilote pour établir un schéma similaire dans tout le pays. Ce qui se passe en Inde peut être une incitation pour des projets similaires dans d'autres pays.

Source - South Centre

L'Index sur l’accès aux médicaments montre davantage d'investissements pour les pauvres

L'Index sur l’accès aux médicaments de 2012 qui a été publié le 20 novembre 2012 montre le classement des 20 plus grandes entreprises en fonction de leurs efforts visant à améliorer l'accès aux médicaments dans les pays en développement. Il souligne aussi des politiques et des pratiques qui facilitent ou entravent l'accès. L'une des principales conclusions est que de nombreuses entreprises ont accru leurs investissements dans une recherche et développement pertinente, et quelques compagnies consacrent actuellement jusqu'à 20% de leurs projets pour développer de nouveaux produits et pour adapter ceux existantes afin de répondre aux besoins des pauvres.

En savoir plus...

Les Obstacles majeurs à l'acceptation de des médicaments antipaludiques de qualité pour les enfants

©Barbara SiggeMSF
©Barbara SiggeMSF

Le Projet pour les médicaments pour la malaria (MMV), a publié une nouvelle étude indépendante faite dans six pays francophones d'Afrique centrale et occidentale. L'étude évalue les principaux obstacles pour accepter et adopter des médicaments antipaludiques de qualité pour les enfants. Voici quelques unes des principales conclusions: le financement de l’approvisionnement en médicaments et une surveillance adéquate de la chaîne d'approvisionnement représentent un obstacle important; l’absence de demande par les professionnels de la santé – ainsi que la volonté de changer les habitudes de prescription – demeurent des obstacles à l'acceptation de ces nouveaux médicaments.Rappor

Rapport mondial sur le paludisme 2012

Le Rapport mondial sur le paludisme de 2012, publié par l'OMS en Décembre 2012, met en évidence les progrès accomplis envers les objectifs mondiaux pour le paludisme pour 2015. Il décrit aussi les défis actuels de la lutte antipaludique mondiale et son élimination. Le rapport signale un ralentissement dans la lutte contre le paludisme. Après une rapide expansion entre 2004 et 2009, le financement mondial de lutte contre le paludisme s'est stabilisé entre 2010 et 2012, et les progrès réalisés dans la livraison de certains produits vitaux a ralenti.

Source - WHO

Une évaluation du travail de l'Organisation mondiale de la santé dans la Région africaine

Un rapport sur le travail de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans la Région africaine intitulé «Activités de l'OMS dans la Région africaine» souligne les progrès importants accomplis par l'Organisation au cours de l'exercice biennal 2010-2011, et décrit les défis auxquels elle fait face lorsqu’elle travaille avec les pays pour améliorer la santé des Africains. Ce travail a été réalisé à un moment où de nombreux pays africains sont confrontés à un lourd fardeau des maladies transmissibles (infectieuses) et non transmissibles, avec un nombre élevé de mortalité maternelle et infantile.

Go back