1101 NOUVELLES sur les MÉDICAMENTS et la SANTÉ - Janvier 2011

1101 NOUVELLES sur les MÉDICAMENTS et la SANTÉ - Janvier 2011

Vaccins contre la Méningite développés en Afrique à un prix abordable

Un nouveau vaccin très efficace lancé en 2010 offre maintenant l'espoir de combattre l'une des formes les plus mortelles de méningite en Afrique. L'important est qu'il n'a pas été développé par l'une des grandes compagnies pharmaceutiques, mais grâce à un partenariat entre PATH, une organisation à but non lucratif et l’Institut Serum de l’Inde qui a assuré qu'il répondrait à la fois aux besoins des personnes en Afrique et à un prix abordable.

Lire la suite....

1101 Mali Gratuité prévention et traitement du palu chez l'enfant et la femme enceinte

Le 29 Novembre 2010, le Mali a sorti un décret ministeriel par lequel les moyens de prévention et de traitement du paludisme chez l'enfant de moins  de cinq (5) ans et chez la femme enceinte sont gratuits dans les établissements publics hospitaliers, les centres de sante de référence et les centres de sante communautaires. Cela inclut aussi la prise en charge de médicaments pour le traitement, ainsi que la prévention par la Sulfadoxine-pyrimethamine comprimé et la moustiquaire imprégnée d'insecticide.

Lire la suite...

 1011 L'accord UE-Inde pourrait menacer l'accès à des médicaments VIH essentiels

Des activistes et des organisations de la société civile s'inquiètent que l'accord Commercial India - UE puisse déboucher sur une protection renforcée de la propriété intellectuelle qui pourrait réduire l'accès aux médicaments génériques indiens bon marché.

L'Union européenne pousse pour l'exclusivité des données, ce qui signifie que les fabricants indiens de génériques ne seront plus capables d'utiliser les études existantes pour fabriquer des médicaments identiques, une pratique recommandée par l'OMS [l'Organisation mondiale de la santé] - ils devront conduire leurs propres essais cliniques, ce qui serait contraire à la déontologie.  L'exclusivité des données pourrait durer entre cinq et 10 ans, retardant ainsi l'accès à ces médicaments pour les pays pauvres.

Lire la suite...

Go back