Cri de détresse face aux massacres à Béni (RDC)

Les évêques des six diocèses de la Province ecclésiastique de Bukavu viennent de publier une lettre intitulée NOTRE CRI POUR LE RESPECT ABSOLU DE LA VIE HUMAINE. Le document montre la profonde détresse des populations meurtries par les violences qui sévissent en la ville de Béni depuis bientôt deux ans et qui vont s’intensifiant. Les évêques demandent de cesser la violence, d’éviter la tentation du gain sans effort et d’arrêter de pactiser avec l’ennemi, pour construire ensemble une société plus juste, plus humaine et plus fraternelle. Ce cri de détresse a été soutenu par une déclaration des congrégations religieuses basées à Rome. Vous pouvez lire la déclaration des évêques de Bukavu ainsi que la lettre des congrégations religieuses ci-dessous.

 

Lettre des évêques de Bukavu concernant la ville de Beni

tl_files/aefjn-images/1pdficon_sm.jpg Lettre des évêques de Bukavu concernant la ville de Beni

 

Lettre des congrégations religieuses

 

tl_files/aefjn-images/1pdficon_sm.jpg Cri de détresse pour Congo

 

Go back